Electricité: notions de base

Electricité: notions de base

Pour mieux comprendre le courant électrique on peut le comparer à un courant d’eau qui est un déplacement de molécules d’eau dans un certain sens (du haut vers le bas), avec un débit donné (la quantité d’eau qui passe en un temps déterminé), une pression définie et une certaine puissance.

Définitions:

 

Courant électrique

Le courant électrique est un déplacement d’électrons (un électron étant le corpuscule qui porte la plus petite charge électrique isolable) le long des conducteurs métalliques (les fils). Ce courant circule dans un sens : du pôle positif vers le pôle négatif ou de la phase vers le neutre.
Le courant électrique à un certain débit, son intensité, mesurée en ampères (A). Il a une pression, la tension, mesurée en volts (V) et une puissance, mesurée en Watts (W) et kilowatts (W).
Tensions et intensités sont indiquées par le fournisseur d’électricité (en France,EDF). Dans la plupart des pays d’Europe et du monde, la tension est de 220 volts. Pour connaître la puissance disponible, il suffit de multiplier la tension par l’intensité, soit les volts par les ampères.
Par exemple : 220 V x 60 A = 13 200 W

Courant continu ou Courant alternatif

l’électricité est produite par deux types de générateurs : la dynamo et l’alternateur. La dynamo fournie un courant continu qui part du générateur par un fil (le ou pôle positif) et qui il retourne par un autre fil ( le – ou pôle négatif), après avoir été consommé en partie par un appareil. C’est le système utilisé dans une voiture.
L’alternateur fournit un courant alternatif qui change périodiquement de sens d’un pôle à l’autre (50 fois par seconde). Chacun des fils est alternativement plus et moins ; on parle alors de base et de neutre. C’est le courant utilisé pour l’alimentation des habitations.

 

Monophasé et triphasé

Le courant alternatif monophasé est celui qui alimente le plus souvent les maisons. Il est acheminé par deux fils : une phase et un neutre (les conducteurs actifs).
Le courant alternatif triphasé est acheminé par quatre fils : trois phases et un neutre. Il est utilisé lorsqu’on a besoin de forte puissance dans les bâtiments professionnels ou dans une maison (chauffages électriques importants, moteurs…)
Lorsque le triphasé alimente une habitation, les trois phases sont utilisées séparément comme si on avait trois alimentations monophasées. Il faut alors équilibrer les trois phases pour qu’elles aient eu de consommation à peu près semblable.

Appareils et appareillage

Les d’appareils électriques sont tous les objets et les machines qui fonctionnent à l’électricité. Dans une maison, il y en a des dizaines, dans plusieurs domaines : l’éclairage, l’électroménager, l’audiovisuel, l’informatique, le chauffage, la ventilation, l’outillage électroportatif, etc.
on appelle appareillage l’ensemble des instruments qui permettent l’utilisation de l’électricité : prise, interrupteur, et les rupteurs, riche, variateurs, coupe-circuits, etc.

 

Puissance installée

La puissance nécessaire dans une habitation est, en théorie, la somme des puissances des différents appareils électriques utilisés : le leader, appareils ménagers, chauffage, chauffe-eau, appareils audiovisuels…
Dans la pratique, on considère que tous les appareils ne sont pas utilisés en même temps mais il suffit d’un hiver rigoureux pour découvrir, en allumant un chauffage électrique d’appoint, que la puissance installée est insuffisant.
EDF se charge de déterminer la puissance nécessaire en fonction du nombre de pièces de l’habitation et de ses équipements électriques.

 

Court-circuit

Les deux fils « actifs » d’un circuit électrique alimentent un appareil qui fonctionne à l’électricité.
Si l’on supprime l’appareil entre les deux fils et que l’on met ceux-ci en contact, on crée un court-circuit qui se traduit par une petite explosion, la coupure du fusible et même, parfois, le déclenchement du disjoncteur de protection qui coupe l’arrivée du courant.

 

Courants Forts et Courants Faibles :

La notion de courant fort et de courant faible différencie les installations fonctionnnant avec une alimentation électrique (électroménagers, matériels informatiques, etc ), on parle alors de courants forts et les installations visant à faire fonctionner les voies de communications du types alarme, domotique, réseau ethernet, wifi, TV, etc…On parle ici de courants faibles

 

Source : Le Grand livre du Bricolage pour tous . Edition Fleurus